Semaine de séminaire à Cerisy

Bébé « Sapiens » : un abord transdisciplinaire : Evolution, épigénèse, environnement, futurs…

Une semaine avec l’ARIP du 11 au 18 septembre 2015

Direction: Françoise CAHEN, Drina CANDILIS, Michel DUGNAT
CENTRE CULTUREL INTERNATIONAL DE CERISY Association des Amis de Pontigny-Cerisy

http://www.ccic-cerisy.asso.fr http://www.ccic-cerisy.asso.fr/bebe15.html
Remerciements aux contributeurs de Colloque Participatif

Parution des Actes :

Bébé sapiens
Du développement épigénétique aux mutations dans la fabrique des bébés

Avec la participation de Pierre-Jerôme ADJEDJ, Gisèle APTER, Dominique BOHU, Drina CANDILIS-HUISMAN, Paul CESBRON, Benoit CHEVALIER, Colette CHILAND, Natacha COLLOMB, Jean DECETY, Marc DOMMERGUES, Nicole FARGES, Francois FARGES, René FRYDMAN, Jacques GELIS, Hatem GHADA-GANTZER, Sylviane GIAMPINO, Frédérique GIGNOUX-FROMENT, Bernard GOLSE, Maya GRATIER, Jokthan GUIVARCH, Paule HERSCHKORN BARNU, François JOUEN, Marc JUSTON, Simone KORFF-SAUSSE, Laure LE TREUT, Fabrice LESAGE, Denis MELLIER, Dominique MEMMI, Keren MIRI, Sylvain MISSONNIER, Delphine MITANCHEZ, Marika MOISSEEFF, Françoise MOLENAT, Michèle MOLINA, Gérard NEYRAND, Andras PALDI, François POINSO, Ouriel ROSENBLUM, Sylvie SEGURET, ANNE-LAURE SUTTER, Amandine THIRIET, Serge TISSERON, Bernard TOPUZ, Julianna VAMOS, Chantal ZAOUCHE GAUDRON

Parler d’un bébé sapiens marque une double (r)évolution. D’une part, le bébé ne peut plus être considéré comme un infans, être passif, sans langage et sans pensée, tel qu’il apparaît dans les représentations du passé des historiens. Et d’autre part, envisager le bébé acteur de son propre développement nous place à l’aube d’une ère nouvelle où sont sollicitées tout autrement les responsabilités personnelles et collectives vis-à-vis de cet individu désormais reconnu dans sa valeur et ses incroyables compétences qui vont jusqu’aux racines du sens moral.

De l’embryogénèse cérébrale du fœtus et du nourrisson à la position sociale de l’enfant dans les familles contemporaines d’ici ou d’ailleurs, la théorie de l’évolution revisitée par les neurosciences soulève aujourd’hui des interactions d’une infinie complexité entre patrimoine génétique et milieu extérieur, entre phénotype et génotype.

Comment intégrer ces nouvelles données dans nos pratiques cliniques médicales et psychologiques mais aussi pédagogiques, juridiques ou plus largement dans nos politiques de santé et de santé mentale ? Comment protéger ce développement, en particulier des perturbateurs endocriniens et des effets de la précarité ? Enfin comment mieux aborder le renouvellement de nos modèles familiaux et sociaux et leur impact sur le futur des bébés ?  Nous sommes en situation de défi : redéfinir notre rapport aux origines et mettre en œuvre notre sagesse et notre raison afin que les bébés sapiens d’aujourd’hui deviennent des Homo sapiens sapiens de demain dignes et libres.

Cet ouvrage est issu du séminaire éponyme organisé par l’ARIP, tenu au Centre cuturel international de Cerisy-la-Salle, du 11 au 18 septembre 2015.

Bon de commande

Bébé sapiens. Du développement épigénétique aux mutations dans la fabrique des bébés.
Sous la direction de Drina Candilis Huisman et de Michel Dugnat
Editions Erès, Toulouse, 2017.

Recension par Pierre Delion

A l’heure où beaucoup d’entre nous sommes lassés des combats stériles entre les partisans des neurosciences versus ceux de la psychopathologie et de la psychanalyse, il fait bon lire un tel livre. Une telle somme devrais-je dire !

L’initiative de Drina Candilis Huisman et de Michel Dugnat de réunir à Cerisy (en septembre 2015) l’ensemble des auteurs pour nous aider à y voir plus clair dans les possibilités offertes aujourd’hui par les articulations entre les avancées magnifiques des sciences biologiques, et notamment celles de la génétique moderne, et les avancées moins spectaculaires mais néanmoins effectives des sciences médicales et humaines, est tout simplement un événement. Dans leur introduction à deux voix, ils posent le cadre et les enjeux de cette rencontre historique et nous invitent à ouvrir nos esgourdes et nos esprits à la nécessité de cette nouvelle épistémologie. Il est grand temps de s’engager dans une nouvelle voie qui consiste à se raconter les uns aux autres-et à s’écouter les uns les autres-, les pistes de recherches engagées, les résultats acquis sans forfanteries ni hyperboles, à accepter les points de vue des autres disciplines sur les nôtres, et à faire accepter les nôtres sur les leurs. Cette nouvelle forme de narrativité, trempée dans le réel de la clinique, de la recherche et des expériences qui en résultent, peut nous aider puissamment à construire de nouvelles manières de penser les rencontres avec les bébés, leurs parents et tout ce qui peut leur arriver.

Cet ouvrage est constitué de six grandes parties qui déclinent tour à tour les aspects de ce travail colossal à entreprendre de façon pluridisciplinaire.  La première « où commence l’humain ? » reprend les grandes questions philosophiques, anthropologiques, éthiques et médicales posées par les interrogations vertigineuses annoncées. Les bouleversements contemporains mettent en question les certitudes antérieures et la grande découverte des qualités et compétences du fœtus permet de proposer avec Paul Cesbron, René Frydman, François Farges, Dominique Memmi et Denis Mellier des hypothèses de travail stimulantes pour tenter d’y et d’en répondre. La deuxième partie est consacrée aux « nouvelles perspectives développementales et épigénétiques ». Elle constitue sans doute la part la plus informative du livre en apportant des revues de littératures et des points de vue sur ces nouvelles sciences épigénétiques qui raviront les chercheurs et les cliniciens intéressés aux avancées dans ces domaines. Et ils découvriront les multiples possibilités de lectures polyphoniques que ces données autorisent dans la compréhension renouvelée du développement du bébé. François Jaouen et ses collaborateurs nous synthétisent les fondements de l’épigenèse probabiliste et exposent ses limites. Jean Decéty nous brosse à grands traits ses vues à propos des fondements naturels de la morale. Gisèle Apter met en dialogue gènes, épigènes et environnement. Bernard Golse reprend ses travaux sur les apports de la psychanalyse à la connaissance du bébé, tandis que Chantal Zaouche Guedon nous fait part de ses recherches en réseau sur le bébé et la petite enfance en contexte (programme BECO). Une troisième partie est centrée sur « le bébé, les affiliations et les assignations ». Les différentes formes d’intersubjectivités, aussi bien intrafamiliales qu’anthropologiques et politiques, sont envisagées  dans une dynamique évolutive qui éclaire grandement sur ce qu’il est possible de comprendre et donc d’entreprendre pour un développement bien tempéré des bébés d’aujourd’hui, quelque soit la culture dans laquelle il « tombe ». Jacques Gélis, Natacha Collomb, Gérard Nayrand, Maya Gratier et la regrettée Colette Chiland (dont ce sera la dernière contribution), chacun avec son talent propre et ses spécificités d’approche se partagent la tâche de nous les rendre plus accessibles. La quatrième partie se penche sur « la clinique des bébés, aujourd’hui et demain ». Les cliniciens qui ont répondu à cette invitation  abordent plusieurs questions essentielles concernant les pratiques périnatales. Cela va des croyances et certitudes chez les pédiatres réanimateurs au sujet de l’imagerie médicale (Fabrice Lesage et Sylvie Séguret) jusqu’ aux difficultés psychiques des mères (Ouriel Rosenblum) en passant par les constellations soignantes (Juliana Vaamos et coll.), l’accompagnement du nouveau-né malade (Delphine Mitanchez, Dominique Bohu), la grossesse des mamans SDF (Paule Herschkorn-Barnu), et les problèmes spécifiques du bébé handicapé (Marc Dommergues, Drina Candilis Huisman). Un cinquième aspect est développé dans « Images et rêveries autour des bébés » qui permet d’aborder les liens entre le bébé et l’art (Simone Korff Sausse), mais aussi, à partir des films d’horreur, les rapports mère-enfants et leur évolution récente, notamment à la lumière du « vampirisme » déjà décrit par Dolto. Drina Candilis Huisman, dans une synthèse très érudite des travaux littéraires portant sur les petits enfants, évoque les grandes figures d’Homère, de Shakespeare, de Rousseau, de Balzac et de beaucoup d’autres, en montrant comment on peut y lire les « préoccupations sociétales primaires » relatives à chaque époque. Sylvain Missonnier et Serge Tisseron, quant à eux, font état de leurs travaux respectifs sur le virtuel (un rituel de deuil séculier : les stèles virtuelles sur internet) et sur les écrans en général (le jeune enfant otage des écrans).  Enfin, une dernière partie présente un tableau des politiques de la périnatalité et de la petite enfance, non seulement en France avec Françoise Molénat et le plan périnatalité dont elle est en grande partie l’auteure, avec Anne Laure Sutter qui se penche sur l’environnement sociétal du bébé, notamment à partir de son expérience des soins psychiques en périnatalité, avec Marc Juston et les questions liées aux problématiques de séparations, avec Bernard Topuz et l’avenir de la PMI, avec Sylviane Giampino, présidente du conseil de l’enfance qui souhaite transmettre, sensibiliser, interpeller, s’interroger de façon à porter le bébé sapiens dans les discours publics, mais aussi internationalement avec Miri Keren, past-présidente de la WAIMH Internationale, qui n’a eu de cesse de développer au sein de cette importante association scientifique les questions inhérentes au bébé d’aujourd’hui. Le dernier chapitre de ce remarquable ouvrage est cosigné par Michel Dugnat et Drina Candilis Huisman, accompagnés de Laure Le Treut, Jokthan Guivarch, Frédérique Gignoux-Froment et François Poinso. Il est intitulé « En pratique, que pouvons nous faire ensemble en périnatalité ? ». Il reprend un certain nombre d’éléments du livre, mais en les croisant avec les réalités contemporaines révélées par les chiffres et les expériences diverses en proposant de s’appuyer sur les plus significatives d’entre elles, pour faire évoluer une vraie politique de la petite enfance et de la périnatalité. Cet appel à une conjonction des forces pluridisciplinaires  et à une mise en réseau des intelligences me semble être une nécessité absolue pour tous ceux qui s’intéressent à ces problématiques contemporaines essentielles, car un bébé représente pour ceux qui l’accueillent le futur de notre présent. Si l’on veut que notre vaisseau Terre soit vivable pour tous les bébés à venir et les adultes qui les « élèvent », il est plus que temps de se consacrer à des politiques constructives dignes de ce nom pour ce faire. Et cet ouvrage formidable peut y contribuer grandement. Merci à Drina Candilis Huisman et à Michel Dugnat d’avoir osé en rêver, et d’avoir eu le talent de le réussir.

Les projets de couvertures

  

LES VIDÉOS SONT DÉSORMAIS EN ACCÈS LIBRE

FAITES CONNAISSANCE AVEC LES INTERVENANTS
EN CLIQUANT SUR LEURS NOMS

Samedi 12 Septembre 2015

Matinée
Animateur : Jacques Dayan  Thème : (R)EVOLUTIONS ?
Jean Decety : neuroscientifique
Les fondements naturels de la morale: la contribution des neurosciences développementales
Drina Candilis : psychologue
« Le goût d’être mère ». Ce que les femmes en situation de handicap abordant la maternité nous apprennent sur toutes les autres mères

LES MOMENTS FORTS DE LA MATINEE

LES MOMENTS FORTS DE LA MATINEE

VIDÉOS INTÉGRALES

VIDÉOS INTÉGRALES

Après-midi
Animatrice : Miri Keren
Thème : LE BEBE DE L’OBSTETRICIEN, L’ECHOGRAPHISTE, DU PSYCHANALYSTE, DU PROCREATICIEN
Marc Dommergues : obstétricien
L’enfant avant la naissance: un point de vue de professionnel de santé
François Farges : échographiste
Une clinique du fœtus
Sylviane Giampino : psychanalyste
Porter les « bébé sapiens » dans les discours publics: transmettre, interpeller, s’interroger…
Jean–François Guérin : procréaticien
L’AMP (Assistance médicale à la procréation) et son cortège de questions éthiques

LES MOMENTS FORTS DE L’APRÈS-MIDI

LES MOMENTS FORTS DE L’APRÈS-MIDI

VIDÉOS INTÉGRALES

VIDÉOS INTÉGRALES

Soirée jumeaux
Images présentées par
François Farges : « Echographie fœtale de jumeaux »
Joëlle Rochette-Guglielmi : « Bébés jumelles dans leur milieu naturel »

Dimanche 13 Septembre 2015

Matinée
Animateur : Patrick Ben Soussan
Thème : EVOLUTION ET EPIGENESE
Annick Harel-Bellan : épigénéticienne
Au-dessus de la génétique, l’épigénétique
René Frydman : obstétricien
Les conceptions inattendues des enfants très attendus

LES TEMPS FORTS DE LA MATINÉE

LES TEMPS FORTS DE LA MATINÉE

VIDÉOS INTÉGRALES

VIDÉOS INTÉGRALES

Après-midi
Animatrice : Chantal Zaouche
Thème : VARIA
Colette Chiland : psychiatre
Le bébé et la différence des sexes
Natacha Collomb : anthropologue
Prendre un enfant et l’élever: comment fabrique-t-on des bébés chez les T’ai Dam du Nord-Laos ?
Pierre Jouannet : médecin biologiste de la reproduction
L’embryon cet inconnu

LES TEMPS FORTS DE L’APRÈS MIDI

LES TEMPS FORTS DE L’APRÈS MIDI

 

VIDÉOS INTÉGRALES

VIDÉOS INTÉGRALES

Soirée
LE BEBE DANS LA LITTERATURE
Dialogue entre Drina Candilis et son invité …

 

Lundi 14 Septembre 2015

Matinée
Animatrice : Drina Candilis
Thème : DE L’HISTOIRE A LA SOCIOLOGIE
Jacques Gélis : historien
Une autre manière d’être au monde
Dominique Memmi : sociologue
Un « retour » de la chair autour des bébés ?

LES TEMPS FORTS DE LA MATINÉE

LES TEMPS FORTS DE LA MATINÉE

VIDÉOS INTÉGRALES

VIDÉOS INTÉGRALES

Après-midi
Animateur : Ouriel Rosenblum
Thème : AVANT LE TERME DE LA NAISSANCE
Paul Cesbron : obstétricien
Mais comment dit-on fœtus en humain ?
Christine Davoudian : Médecin de PMI
La grossesse à l’épreuve de l’errance et l’invisibilité
François Edouard (et Daniel Lenoir*)
Dès la grossesse, soutenir la parentalité: rôle des TISF dans la prise en compte en période périnatale
Delphine Mitanchez : néonatologue
Quand le nouveau-né est malade: accompagner et prendre soin

LES TEMPS FORTS DE L’APRÈS MIDI

LES TEMPS FORTS DE L’APRÈS MIDI

VIDÉOS INTÉGRALES

VIDÉOS INTÉGRALES

Soirée
Simone Korff-Sausse : DU BEBE DANS L’ART

Mardi 15 Septembre 2015

Matinée
Animateur : Denis Mellier
Thème : GENETIQUE ET COGNITIONS
Vidéo Bernard Golse : psychanalyste
Le psychanalyste à la rencontre du bébé de chair et d’os (projection d’une interview filmée)
François Jouen : neuroscientifique
Épigenèse probabiliste et développement

LES TEMPS FORTS DE LA MATINÉE

LES TEMPS FORTS DE LA MATINÉE

VIDÉOS INTÉGRALES

VIDÉOS INTÉGRALES

Après-midi
Quartier libre

Soirée
Carte blanche à Juliana Vamos, Pierre-Jérôme Adjedj et Amandine Thiriet

Mercredi 16 Septembre 2015

Matinée
Animatrice : Marina Douzon-Bernal
Thème : (AF)FILIATIONS
Maya Gratier : psychologue
Du sentiment d’appartenance à l’apprentissage culturel: intersubjectivité, signatures et styles
Gérard Neyrand : sociologue
Le bébé et les affiliations: une dynamique évolutive

LES TEMPS FORTS DE LA MATINÉE

LES TEMPS FORTS DE LA MATINÉE

VIDÉOS INTÉGRALES

VIDÉOS INTÉGRALES

Après-midi
Animatrice : Gisèle Apter
Thème : L’ENVIRONNEMENT SOCIETAL DU BEBE
Michel Dugnat : pédopsychiatre
Vers une alliance pour la santé périnatale maternelle
Paule Herschkorn Barnu : obstétricienne
Naître SDF: expérience du réseau SOLIPAM
Marc Juston : magistrat
Le bébé dans la séparation familiale
Anne-Laure Sutter : psychiatre
Soins psychiques en période périnatale: quelle politique ?

LES TEMPS FORTS DE L’APRÈS-MIDI

LES TEMPS FORTS DE L’APRÈS-MIDI

VIDÉOS INTÉGRALES

VIDÉOS INTÉGRALES

Soirée
UN BEBE AU CINEMA :
Film « Corps Étranger » en présence de la réalisatrice Sophie Bredier, présenté par Françoise Cahen

Jeudi 17 Septembre 2015

Matinée
Animatrice : Ghada Hatem
Thème : POLITIQUES DE LA PERINATALITE
Françoise Molénat : pédopsychiatre
Faut-il craindre ou souhaiter un regard politique sur la naissance ? Les leçons d’une décennie d’effort collectif
Bernard Topuz : médecin de santé publique
Quelle politique de santé publique pour l’accueil du nouveau-né ?

LES TEMPS FORTS DE LA MATINÉE

LES TEMPS FORTS DE LA MATINÉE

VIDÉOS INTÉGRALES

VIDÉOS INTÉGRALES

Après-midi
Arnold Munnich : généticien
Génétique, épigénétique, éthique: perspectives en périnatalité
(Discussion avec Olivier Putois)

Animateur : Sophie Marinopoulos
Thème : LE BEBE A L’ERE NUMERIQUE
Sylvain Missonnier : psychanalyste
Vertus et vertiges de l’e-fœtus/bébé
Sylvie Séguret : psychologue et Fabrice Lesage : réanimateur
Imagerie médicale: doutes, croyances et certitudes chez les pédiatres réanimateurs
Serge Tisseron : psychanalyste
Les bébés et les écrans

LES TEMPS FORTS DE L’APRÈS-MIDI

LES TEMPS FORTS DE L’APRÈS-MIDI

VIDÉOS INTÉGRALES

VIDÉOS INTÉGRALES

Soirée
Marika Moisseeff : Le bébé dans le cinéma d’horreur

Vendredi 18 Septembre 2015

Matinée
Animatrice : Colette Chiland
Thème : FUTURS DU BEBE, BEBES DU FUTUR
Daniel Lenoir : Directeur CNAF

Olivier Putois : psychologue clinicien, philosophe
Remarques épistémologiques, perspectives convergentes et divergentes, et points d’interrogation

LES TEMPS FORTS DE LA MATINÉE

LES TEMPS FORTS DE LA MATINÉE

VIDÉOS INTÉGRALES

VIDÉOS INTÉGRALES

BONUS

Table ronde – jeudi 17 septembre 2015

BONUS

BONUS