COLLOMB Natacha

Intervient au(x) colloque(s) 2013

Chargée de Recherche en anthropologie ; centre Asie du Sud-Est. Depuis 1996, ses recherches s’ancrent au nord du Laos, dans un village de riziculteurs t’ai dam traversé par les mutations politiques, sociales, démographiques et économiques qui secouent le pays et plus largement la région. Sa thèse de doctorat portait sur les apprentissages sociaux, corporels et techniques de la petite enfance et leur rôle spécifique dans le processus de fabrication et de maturation de la personne. Elle poursuit aujourd’hui mes recherches et travaux sur l’enfance, les savoirs et la transmission autour de questions de parenté. Plus spécifiquement, la parenté envisagée ici est celle des sujets ; c’est la parenté vécue, pratiquée, transmise, apprise, interprétée, trafiquée, élaborée, etc. C’est donc la parenté telle que les personnes la font et telle qu’en retour elle participe à faire les personnes, à les transformer, à les identifier, à leur attribuer une place et un rôle qui varient au cours du cycle de vie. Se démarquant d’une anthropologie des systèmes et des structures de la parenté, elle définit son sujet de recherche comme une anthropologie pragmatique de la relation de parenté.