NEYRAND Gérard

Auteur

Intervient au(x) colloque(s) 2015, 2016

Gérard Neyrand, sociologue, bénéficie d’une primo-formation en psychologie clinique. Actuellement professeur à l’université de Toulouse, il est membre du CRESCO (centre de recherches sciences sociales sport et corps) et directeur du Centre interdisciplinaire méditerranéen d’études et recherches en sciences sociales (CIMERSS, laboratoire associatif) à Bouc-Bel-Air. Il aborde les effets des mutations sociales et familiales sur les rapports de génération et de genre, la conjugalité, la place des enfants, la parentalité, et la façon dont s’y intéressent les politiques sociales. Gérard Neyrand a publié de nombreux ouvrages dont, aux PUF : L’enfant, la mère et la question du père. Un bilan critique de l’évolution des savoirs sur la petite enfance, 2000 (3° édition 2011), Préserver le lien parental. Pour une prévention psychique précoce (avec la collab. de Michel Dugnat, Georgette Revest, Jean-Noël Trouvé), 2004 ; chez érès : Monoparentalité précaire et femme sujet (avec Patricia Rossi, 2004 – 4e éd. 2014) Le dialogue familial, un idéal précaire (2009), Soutenir et contrôler les parents (érès-poche, 2011 – 3e éd. 2014) et, Corps Sexué de l’enfant et normes sociales. La normativité corporelle en société néolibérale (avec Sahra Mekboul, 2014). Il fait partie du comité de rédaction des revues indexées Dialogue et Recherches familiales.
Publications
• Neyrand Gérard, L’enfant, la mère et la question du père. Un bilan critique de l’évolution des savoirs sur la petite enfance, Paris, PUF, 2000 (3e édition, 2011).
• Neyrand Gérard (dir.), « Devenir parent », Revue Sciences de l’Homme et sociétés, n°81, octobre 2005.
• Neyrand Gérard, Soutenir et contrôler les parents. Le dispositif de parentalité, Toulouse, érès, 2001 (3e édition 2014).
• Neyrand Gérard, « Prendre soin, une préoccupation humaine à contenu politique », in Dugnat Michel (dir.), Soigner, prendre soin en périnatalité, Toulouse, érès, 2013, p. 23-29.
• Neyrand Gérard, « La reconfiguration de la socialisation précoce. De la coéducation à la cosocialisation », Dialogue, n°200, 2013.
• Neyrand Gérard, « Le rapport parent-enfant à la croisée des chemins: un renouvellement des façons de voir et d’intervenir », Traité de l’éducation familiale, sous la direction de Geneviève Bergonnier-Dupuy, Paul Durning, Hélène Join-Lambert, Paris Dunod, 2013.
• Neyrand Gérard, Mekboul Sahra, Corps Sexué de l’enfant et normes sociales. La normativité corporelle en société néolibérale, Toulouse, érès, 2014.
• Neyrand Gérard, « Un espace familial indexé au sentiment. Idéalisation de l’amour et refoulement de l’ambivalence », Dialogue, 204, 2014.
• Neyrand Gérard, « La « démocratisation » des relations familiales, un processus pluriel difficile à réguler », Le Télémaque 2/ 2014 (n° 46), p. 59-71.
• Neyrand Gérard, « Visée sécuritaire et managériale ou soutien et accompagnement des parents : les paradoxes d’une gestion néolibérale de la famille », dans « Etre un bon parent », une injonction contemporaine, sous la direction de Claude Martin, Rennes Presses de l’EHESP, 2014, p.137-150.
• Neyrand Gérard, « L’autorité parentale, une composante sociologique », Le Journal des psychologues, n°322, novembre 2014, p.24-28.
• Neyrand Gérard, « Ambiguïté de la valorisation de la coéducation à une époque de sur-responsabilisation parentale », Recherches familiales, 12, 2015, p.279-287.

 

Lien vers les Éditions Erès