Les transformations vécues par un homme dans le contact avec le monde sensoriel du bébé : une illustration à partir du film Les Acacias.

Dans l’observation de bébés, il ne s’agit pas seulement de voir un bébé se développer. Il faut aussi vivre et être réceptif à ses communications primitives. Être plus sensible aux détails, aux signaux, aux réponses corporelles et au noyau de la vie psychique, qui se mettent en mouvement et suscitent des transformations chez celui qui participe à l’expérience.
Cette intervention a pour objectif de montrer les effets transformateurs du contact avec le monde sensoriel du bébé. Nous partons d’un film argentino-espagnol, Les Acacias, pour mettre en avant la richesse et la subtilité de la communication silencieuse, corporelle, qui prédomine au début et se poursuit toute la vie.
Intervenante : Rita Sobreira Lopes, psychologue du développement, chercheur dans le domaine de la périnatalité, chercheuse spécialisée dans l’étude de la méthode Bick d’observation des bébés (Brésil)
Nara Amália Caron, psychanalyste pour enfants, adolescents et adultes, chercheur dans le domaine de la périnatalité (Brésil)