Psypérinatalité. Une priorité de santé publique

Le numéro 92 de la revue Spirale, coordonnée par l’Alliance francophone pour la santé mentale périnatale paraîtra le 23 janvier 2020 – Aux Éditions Éres

En attendant un Manifeste pour les 1001 jours plaidoyant pour une santé psychique périnatale prévenante qui respecte et fasse valoir la singularité de chaque bébé, de chaque parent, de chaque configuration familiale et la complexité des interactions parents-bébé, ce numéro de Spirale accueille les témoignages cliniques et les histoires de vie de personnes représentant les associations et sociétés de l’Alliance francophone pour la santé mentale périnatale. Usagers-usagères, technicien-ne-s de l’intervention sociale et familiale, obstétriciens, puéricultrices, pédiatres, psychomotricien-ne-s, psychistes de tout poil, s’y retrouvent pour plaider vigoureusement pour que les (vrais) 1000 jours (de la période péri-conceptionnelle aux deux ans de l’enfant) deviennent une authentique priorité de santé publique. Unies, constructives, exigeantes, ces associations et sociétés appellent à faire d’une meilleure réponse aux besoins relationnels du bébé et de ses parents la question de tous : soigner les parents (malades psychiques), prendre soin des bébés (en souffrance)… et inversement.