Colloque 2013

Bandeau colloque ARIP 2013

L’affiche Recto et Verso 

Le programme détaillé à télécharger:
Programme Site*

La présentation des intervenants et résumés de leurs interventions à télécharger : Présentation des intervenants*

Autour de la partie scientifique du colloque trois temps gratuits et ouverts à tous  sont prévus : Programme détaillé OFF*

_________________________________________________________________
Affiche exposition NaissancesNous sommes heureux d’accueillir pendant ces trois jours la version itinérante de l’exposition « Naissances, objets, gestes et rituels » (Muséum National d’Histoire Naturelle- 2006) Ne manquez pas d’aller la voir dans la salle de la Paneterie !

 

 

Soigner, prendre soin en périnatalitéSoigner, prendre soin en périnatalité
Paraîtra le 21 mars, il sera en vente au stand au stand de l’ARIP

 

 

 

Hommage sera rendu à Daniel N. Stein (16 août 1934 – 12 novembre 2012)

Spirale n°64Les éditions Erès éditent un numéro de Spirale spécialement conçu à cette occasion
les paysages subjectifs de Monsieur Bébé
Hommage à Daniel Stern

 

Daniel N. Stern

Nous apprenons avec beaucoup de chagrin la mort de Daniel N. Stern (psychiatre, professeur de psychologie à l’université de Genève et professeur associé de psychiatrie à l’université Cornell de New York), époux de la doctoresse Nadia Brüschweiler-Stern –fondatrice et directrice du CBS – Centre Brazelton suisse, est décédé le 12 novembre 2012.

Cet éminent spécialiste du développement du nourrisson et du devenir parent, chercheur ambitieux a créé des ponts entre la psychanalyse et la psychothérapie et les connaissances les plus passionnantes sur le bébé.

Il a été un des explorateurs passionnés du monde du bébé (des perceptions aux cognitions, des cognitions aux Sens de Soi …) des années 1980 aux années 2000. Non content d’offrir aux professionnels avec « Le monde interpersonnel du nourrisson » – Puf, Paris, 1985, tr. 1989-  un formidable outil de conceptualisation de la relation mère-bébé d’un double point de vue psychanalytique et développemental, et de proposer avec « La constellation maternelle » – 1995 USA, tr. Calmann-Lévy, 1997, une conceptualisation de psychothérapie parents-bébé, il avait su, avec le « Journal d’un bébé » – Paris, Calmann-Levy, 1992  et, avec « La naissance d’une mère » – 2009, Odile Jacob-, rendent sensibles pour des parents les réflexions  de son immense savoir qu’il mettait déjà à la disposition des professionnels. Au-delà de ses talents de clinicien et de chercheur, il avait exprimé l’ampleur de sa réflexion philosophique dans « Le moment présent en psychothérapie » et sa passion pour la chorégraphie dans «Les formes de vitalité » voir cs éditeurs

Il avait honoré de sa présence le colloque de l’ARIP de 1996 (publié dans le « Monde relationnel du bébé » – Eres, 1997) avec Berry Brazelton et Serge Lebovici.

On me permettra d’ajouter un souvenir personnel : celui de la capacité d’appréhension en profondeur d’étonnement et de mise en cause de ce qu’il ne connaissait pas, pour le penser : en 1996, lors du colloque international de périnatalité d’Avignon, « Le monde relationnel du bébé » avec Berry Brazelton et Serge Lebovici, il avait été passionné par les magnifiques images amenées de l’Est par Anna Tardos, de Loczy :  d’abord étonné par l’importance de la relation apportée à l’activité libre du bébé et soucieux d’insister sur l’importance de la relation pour le bébé, il avait su nouer très vite un dialogue authentique avec cette conception à la fois si proche et si distincte des mondes du bébé (cf. le congrès de Budapest).

La mémoire de la profonde transformation des conceptions du monde du bébé qu’il a rendue possible continuera d’inspirer chercheurs cliniciens professionnels de la périnatalité et le chagrin que nous occasionne sa disparition s’estompera avec la conscience que sa pensée nous accompagnera longtemps dans nos pratiques, nos recherches et notre transmission et nos enseignements

Michel Dugnat

 Argument

Soigner et prendre soin nécessitent groupes, techniques, et objets autour du bébé et de ses  parents. Pipettes, paillettes, babyphones, balancelles, CEPAP, biberons, blogs, sucettes, poussettes, échograph(i)es, objets du marketing et objets du monde virtuel, entourent le bébé avant, pendant et après sa naissance. Ce bric-à-brac de bric et de broc des objets périnataux encombrerait-il la fabrication du lien entre le bébé et ses parents ?  Serait-il un progrès dans l’art d’accommoder les bébés ?

Les professionnels des soins médicaux ont leurs outils en constante amélioration, et leurs objets de recherche.  Les psy(chiste)s ont leurs objets théoriques : objet transitionnel, (obscur) objet de la transmission, objet d’amour, qui est d’ailleurs un sujet, etc… . Les actes techniques des professionnels des soins tant psychiques que médicaux en font les officiants laïques de rites modernes (et pas de rite sans objets…). Quelle place a cette dimension rituelle dans un soin technique ? Quelle place pour l’humain ?

Depuis toujours, cette humanisation du petit d’Homo Sapiens  passe par des groupes et des techniques qui utilisent des objets. Comment être en groupe autour des parents, eux-mêmes  tournés vers leur bébé ? La notion de « matrice intersubjective » de  Daniel Stern est précieuse pour réfléchir à cette question.

Des professionnels (échographistes, biologistes, obstétriciens, sages-femmes, néonatologues, pédiatres, puéricultrices, psychologues, (pédo)psychiatres…) parleront de leurs outils, échangeront sur leurs savoir-faire et développeront leurs  savoir-être respectifs. Des chercheurs (anthropologues, sociologues, philosophes et historiens) y contribueront en intégrant les objets de la périnatalité dans le champ de leurs objets de recherches.

Avec : Cécile Beitz (psychomotricienne) avec Trine Saupic (infirmière) et Elysabeth Meunier (musicienne), Christine Bellas-Cabane (pédiatre), Malika Bendjelal avec Amina Talla, Edith Thoueille (puéricultrice) et Martine Vermillard (puéricultrice), Patrick Ben Soussan (pédopsychiatre) avec Philippe Bouteloup (musicien et formateur, directeur de Musique et santé), Marie-Louise Duthoit (Chanteuse lyrique), Chantal Grosléziat (musicienne et pédagogue, directrice de Musique en Herbe), et Jean-Jacques Sanchez (danseur, chorégraphe), Charlotte Butez (pédopsychiatre) avec Ilana Sabo (psychologue), Marie Théry (psychologue) et Christine Toulet, Drina Candilis (psychologue, psychanalyste), Danielle Capgras-Baberon (sage-femme, formatrice), Alain Casanova (documentariste), Elizabeth Chaillou (pédopsychiatre), Philippe Claudet (instituteur, éditeur), Jocelyne Clutier-Seguin (sage-femme) et Luc Roegiers (psychiatre), Natacha Collomb (anthropologue), Marie Couvert (psychologue, psychanalyste), Véronique Dassié (anthropologue), Christine Davoudian (médecin en service de Protection maternelle infantile), Luce Dottori avec Géraldine Sylvestre et Christine Faure (AMFD 13) ; Michel Dugnat (pédopsychiatre), Alain Epelboin (anthropologue), Sylvie Epelboin (gynécologue-obstétricienne), Nicolas Falaise (pédiatre), Jacques Gélis (historien), Françoise Gouzvinski (psychologue) avec Marie-Aude Prévost (sage-femme), Jean-François Guérin (professeur en biologie du développement et de la reproduction), Bruno Huisman (philosophe), Françoise Jardin (psychologue, psychanalyste), Raouf Karray (illustrateur), Fabrice Lesage (pédiatre réanimateur) avec Sylvie Seguret (psychologue) ; Daniel Marcelli (pédopsychiatre), Denis Mellier (professeur de psychopathologie clinique), Sylvain Missonnier (professeur de psychopathologie clinique de la périnatalité), Marika Moisseeff (ethnologue et psychiatre), Françoise Molénat (pédopsychiatre), Chantal Monot-Vavasseur (Médecin, Échographiste), Tobie Nathan (ethnopsychiatre), François Poinso (Professeur de pédopsychiatrie), Jean Reboul (Gynécologue) et Joëlle Faye (Chanteuse), Joëlle Rochette Guglielmi (psychologue, psychanalyste), Catherine Rollet (historienne et démographe), Oguz Omay (psychiatre), Marie Thirion (pédiatre), Saskia Walentowitz (anthropologue), …

Le titre de ce colloque est inspiré de l’ouvrage « L’art d’accommoder les bébés » de Geneviève Delaisi De Parseval et Suzanne Lallemand. Toutes les illustrations sont extraites des œuvres de Raouf Karray.

Bulletin d’inscription (à imprimer)

Tarifs :
Formation continue : 430 €
Individuel : 350 €
Etudiant/sans emploi : 100 €  avec copie de justificatif
Après le 14 mars, inscription sur place uniquement
Tarifs de groupe (uniquement en formation continue) :

  • De 6 à 15 inscrits : 330€ par personne
  • De 16 à 40 inscrits : 230 € par personne
  • + de 40 inscrits : 195 € par personne sous réserve d’accord.
    Nous consulter par mail : arip@wanadoo.fr

Conditions de remboursement :
Remboursement sur simple demande (sauf 40€ de frais de dossier) avant le 7 mars.
Nous consulter par mail : arip@wanadoo.fr

Transports, Restauration, Hébergements : Office de Tourisme d’Avignon
Hôtel MignonHôtel BoquierHôtel de Garlande

Les commentaires sont fermés.